Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne

Centre de compétence au service des associations de consommateurs

Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne - Centre de compétence au service des associations de consommateurs

LA LETTRE DE LA PRÉSIDENTE

Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

 

 Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne vous informe : 

 

 

 

Communiqué d'Information du CTRC de Bourgogne - Résilier son contrat d'assurance en "3 clics" : à partir du 1er juin, cela sera possible ! Le 30 mai 2023

Communiqué d’Information du CTRC de Bourgogne – Résilier son contrat d’assurance en « 3 clics » : à partir du 1er juin, cela sera possible ! Le 30 mai 2023

 


Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne, Chantal Brion, trésorière, et Pascale Pons, administratrice de Familles Rurales 21, ont assisté le vendredi 26 mai 2023 au lancement des Rencontres régionales de la politique monétaire en Bourgogne-Franche-Comté à Dijon, présentées par le Gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau

 

Le Gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, était présent à Dijon ce jeudi 25 mai 2023, pour assister au départ à la retraite de François Bavay, Directeur Régional de la Banque de France Bourgogne-Franche-Comté, et installer le nouveau Directeur Régional Laurent Fraisse. Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne a assisté à cet évènement.


CTRC Ampoule fil

Colette Sautière, Présidente du CENTRE TECHNIQUE RÉGIONAL DE LA CONSOMMATION DE BOURGOGNE et les membres du Conseil d’Administration, vous invitent

Avec la participation d’ENGIE, de l’UNION NATIONALE DES PROPRIÉTAIRES IMMOBILIERS DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE, et de BOURGOGNE ENERGIES RENOUVELABLES,

Conférence le mercredi 21 JUIN à 10h

« Tout comprendre sur les enjeux de la rénovation énergétique : Energie, aides, installation, économies… »

La réalisation de travaux de rénovation énergétique permet d’améliorer le confort des logements et de réduire la facture énergétique des Français

Propriétaire, locataire ou professionnel, tous les consommateurs pourront bénéficier de conseils financiers, techniques, neutres et gratuits.
Cette conférence est ouverte à tous, et les intervenants vous éclaireront sur tous les sujets que vous souhaitez aborder avec eux.

 

Colette Sautière, Présidente du CTRC de Bourgogne, avec la participation d'ENGIE, l'UNPI et BER, vous invitent à une conférence "Tout comprendre sur les enjeux de la rénovation énergétique le mercredi 21 juin 2023 à 10h, à la Maison des Associations de Dijon. Entrée Libre

 

Une exposition sur la rénovation énergétique se déroulera du 19 au 23 juin 2023 avec vernissage le 20 juin à 18h30 avec un représentant de F. Rebsamen, Maire de Dijon,

suivie d’une Présentation par ENGIE à partir de 19h.

 


CTRC Ampoule fil

Le CTRC de Bourgogne et l’Union des CTRC et de l’Environnement/ALPC en Nouvelle-Aquitaine vous proposent notre nouvelle enquête :

« Produit décongelé, ne pas recongeler » 

[#ENQUÊTEContribuez en un instant à une meilleure information pour vous et pour tous les consommateurs, ici dans le cadre des risques sanitaires liés aux produits décongelés. Votre avis nous intéresse !

Nous comptons sur votre participation, notamment vos partages auprès de tous vos adhérents, vos proches, vos amis, votre famille, les amis des amis… tous concernés, tous consom’acteurs !

⇓ Pour en savoir plus et participer à notre questionnaire ⇓

⇓ Cliquez sur l’affiche suivante : ⇓

Le CTRC de Bourgogne vous propose de contribuer en un instant à une meilleure information pour les consommateurs, ici dans le cadre des risques sanitaires liés aux produits décongelés pour une alimentation plus transparente. Répondez à notre questionnaire en 3 minutes. Nous vous remercions pour votre participation ! Vous pourrez consulter les résultats sur notre site internet et nos réseaux sociaux Facebook et LinkedIn - Mars 2023

Pour en savoir plus et participer, cliquez sur l’affiche ci-dessus ⇑ ou sur le lien suivant : https://lnkd.in/dtQ5kxsX 

Votre réponse à ce questionnaire est précieuse.  Merci d’avance pour votre participation et vos partages.

🎁 Cerise sur le gâteau ? Nous vous offrons même de recevoir sur votre boîte mail les résultats de l’enquête

CTRC remercie

Merci d’avance pour votre participation et vos partages 🙏

Vous pourrez consulter les résultats prochainement sur notre site internet et nos réseaux sociaux

Facebook et LinkedIn

Facebook CTRC de Bourgogne

LinkedIn CTRC de Bourgogne


Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne - évènementT8ème Edition du Salon des Seniors de Côte d’Or

Jeudi 27 avril et vendredi 28 avril 2023 : 

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne est ravi d’être présent au Salon des Seniors pour vous accueillir et vous renseigner toujours aussi nombreux.

Salon des Seniors CTRC de Bourgogne P1

 

Retrouvez-nous sur notre stand numéro 10 du « Village de la Vie Associative » !

Salon des Seniors 2023 - Plan village associatif (1) ctrc

 

Salon des Seniors CTRC de Bourgogne P2

 

Programme 27 avril 2023 - Salon des Seniors - CTRC de Bourgogne

Conseil départemental Côte d'or logo

 

À RETROUVER TOUTE LA JOURNÉE SUR LE STAND DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA CÔTE-D’OR :

 

  • Soutien et Maintien à domicile : une antenne délocalisée de la Maison de l’Autonomie pour vous conseiller et vous guider
  • Se divertir et partager : la Médiathèque Côte-d’Or et nos conseillers numériques pour ceux qui aiment lire et se divertir
  • Sortir et découvrir : La Côte-d’Or j’adore pour voyager dans le Département et le MuséoParc Alésia pour découvrir des techniques d’antan !

 

Programme 28 avril 2023 - Salon des Seniors - CTRC de Bourgogne

LES THÉMATIQUES ABORDÉES

Les visiteurs retrouveront aussi pour cette édition 2023 les mini-villages auxquels ils sont habitués :

  • Loisirs et tourisme en Côte-d’Or
  • Service à la personne
  • Nouvelles technologies
  • Seniors connectés
  • Logements adaptés
  • Forme, santé et bien être
  • Institutionnels
  • Mobilité
  • Associatif
  • Mutuelle, assurance prévoyance, épargne

+ de 150 exposants et associations seront présents…

 Alors rendez-vous au Salon des Seniors les 27 & 28 avril 2023 sur notre stand 10 du CTRC de Bourgogne!

 


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

 

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne vous informe : 

 

 

 

5 ans après, Orange va payer

Tout n’est pas noir ou blanc. On vous partageait une offre d’Orange pour les plus démunis (notre communiqué de mars 2023 Offre Coup de Pouce Internet : une connexion internet, le téléphone fixe et un PC à prix solidaire !, mais Orange a aussi ses défauts.
Des défauts ?
🎁 Des prix erronés sur ses offres (3 à 5€ de plus par mois pour les consommateurs)
🙅‍♂️ Sa contestation de la condamnation par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF)
Cinq ans plus tard, Orange n’a plus de recours et va devoir payer une amende de 315 000€ 💰

A savoir : ce n’était pas le seul opérateur à user de ce stratagème. Bouygues Télécom avait également été condamné à 300 000€

 

Le Conseil d'Etat confirme l'amende infligée à l'opérateur ORANGE il y a 5 ans sur les tarifs erronés de ses Livebox - communiqué d'information - CTRC de Bourgogne - 18.04.2023

 


Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne - MERCI

 

Colette SAUTIERE, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne et le Conseil d’Administration remercient

LOGO_PEFC

 

 

Thomas DEPRICK Délégué Régional Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières (PEFC) Bourgogne-Franche-Comté pour sa participation le mardi 18 avril 2023

 

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne, Régis Ponsot, vice-président, et Thomas Deprick, Délégué régional Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières (PEFC) BFC - Lors de la Présentation de l'association PEFC BFC le mardi 18 avril 2023 à la Maison des Associations de DijonColette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne, Régis Ponsot, vice-président, et Thomas Deprick, Délégué régional Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières (PEFC) BFC – Lors de la Présentation de l’association PEFC BFC le mardi 18 avril 2023 à la Maison des Associations de Dijon

 

Nous remercions chaleureusement Marie-Thérèse PUGLIESE, Conseillère Départementale de Côte d’Or – Canton Dijon 5, de sa participation et de son intérêt lors de cette présentation.
Nous remercions les associations de défense des consommateurs adhérentes et les particuliers consommateurs, qui ont eu la possibilité d’échanger et de poser toutes les questions.
Merci à tous pour votre présence, votre sympathie, et de la richesse des questions posées !

 

Marie-Thérèse Pugliese, Conseillère Départementale de la Côté d'Or, les associations de défense de consommateurs adhérentes au Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne, le grand public - Lors de la Présentation de l'association Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières PEFC BFC le mardi 18 avril 2023 à la Maison des Associations de DijonMarie-Thérèse Pugliese, Conseillère Départementale de la Côté d’Or – Canton Dijon 5, les associations de défense de consommateurs adhérentes au Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne, les particuliers consommateurs – Lors de la Présentation de l’association Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières PEFC BFC le mardi 18 avril 2023 à la Maison des Associations de Dijon

 

Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne - évènementT

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne, et les membres du Conseil d’Administration,
Patrice De Fromont, Président PEFC Bourgogne-Franche-Comté

VOUS INVITENT :

 

Le mardi 18 avril à 9h30 à une présentation de l’association PEFC, qui atteste du respect des fonctions environnementales, sociétales et économiques de la forêt, à la Maison des Associations, 2 Rue des Corroyeurs à Dijon.

Thomas DEPRICK, Délégué Régional Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières (PEFC) Bourgogne-Franche-Comté, interviendra pour nous expliquer le fonctionnement de cette association et ses actions pour protéger nos forêts.

 

Invitation PEFC - BFC CTRC de Bourgogne 18.04.2023

L’entrée est libre, nous comptons avec plaisir sur votre présence.

Pour connaître un peu plus l’association PEFC BFC – le Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières :

 https://www.pefc-france.org/regions/bourgogne-franche-comte/


logo ctrc pour les vidéos

 

Sur le tournage des prochaines émissions télévisées 

« L’Instant Conso » du CTRC de Bourgogne…

 

 

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation, et Chantal Brion, trésorière/administratrice, sont présentes ce vendredi 7 avril 2023 en Saône et Loire pour assister au tournage des prochaines émissions télévisées « L’Instant Conso », diffusées sur les antennes régionales de France 3 tous les lundis. 

 

L'Instant Conso diffusée sur France 3 CTRC de Bourgogne, Colette Sautière Présidente du CTRC de Bourgogne

« J’ai un litige à la consommation avec un professionnel : comment faire ? »

en partenariat avec la Banque de France banque-de-france-vector-logo

 

 

 

On vous fait découvrir les coulisses des tournages : 

 

Antoine Gulluscio - BDF - L'instant Conso tournage 07.04.2023 - litige avec un professionnel

 

 

Antoine GULLIOSCO, 

Directeur Adjoint Départemental chez Banque de France, et Abigaël, cameraman agence de production 2P2L

 

 

 

 

 

 

Rossini Mathieu - BDF - L'instant Conso tournage 07.04.2023 - litige avec un professionnel

 

Mathieu ROSSINI, Assistant de Direction – Direction régionale Bourgogne-Franche-Comté chez Banque de France, et Abigaël, cameraman agence de production 2P2L

 

 

 

Nous remercions la Banque de France pour la participation à cette émission.

∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼

 

L'Instant Conso diffusée sur France 3 CTRC de Bourgogne, Colette Sautière Présidente du CTRC de Bourgogne

« Déchets Ménagers et redevance incitative, un calcul pas forcément juste »

avec la participation de la Confédération Nationale du Logement 71 

Confédération Nationale du Logement Tournage émission L'Instant Conso : Déchets Ménagers et redevance incitative, un calcul pas forcément juste - 7 avril 2023 - CTRC de Bourgogne

 

 

 

 

Colette BURY, Présidente de la Confédération Nationale du Logement 71 Saône et Loire - Abigaël, cameraman France Télévisions - Tournage émission L'Instant Conso : Déchets ménagers et redevance incitative, un calcul pas forcément juste - 7 avril 2023 - CTRC de Bourgogne - 3

Colette BURY, Présidente de la Confédération Nationale du Logement 71 Saône et Loire - Abigaël, cameraman France Télévisions - Tournage émission L'Instant Conso : Déchets ménagers et redevance incitative, un calcul pas forcément juste - 7 avril 2023 - CTRC de Bourgogne - 3

 

Colette BURY, Présidente de la Confédération Nationale du Logement

71 – Saône et Loire, et Abigaël, cameraman agence de production 2P2L

 

 

 

Nous remercions la CNL 71 pour la participation à cette émission

 

La journée de tournage s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et sympathique. 

Retrouvez prochainement nos émissions « L’Instant Conso » diffusées sur les antiennes régionales de France 3, sur notre site internet et nos réseaux sociaux

LinkedIn CTRC de Bourgogne

LinkedIn

Facebook CTRC de BourgogneFacebook 

 


Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne assiste ce jour, le vendredi 31 mars 2023, aux Rencontres Régionales du microcrédit en Bourgogne-Franche-Comté organisées par la Banque de France à Dijon, avec François Bavay Directeur Régional de la Banque de France Bourgogne-Franche-Comté

Thème « Comment lever les freins à l’accès du microcrédit ? »

Suivie de la remise des prix régionaux du microcrédit par la Banque de France.

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne participe ce jour le vendredi 31 mars 2023 aux Rencontres Régionales du microcrédit en Bourgogne-Franche-Comté organisées par la Banque de France à Dijon, avec François Bavay Directeur Régional de la Banque de France Bourgogne-Franche-Comté

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne participe ce jour le vendredi 31 mars 2023 aux Rencontres Régionales du microcrédit en Bourgogne-Franche-Comté organisées par la Banque de France à Dijon, avec François Bavay Directeur Régional de la Banque de France Bourgogne-Franche-Comté

La Banque de France est une institution indépendante chargée de 3 missions essentielles :

👉 La stratégie monétaire : contribuer à définir la politique monétaire de la zone euro et la mettre en œuvre en France.

👉 La stabilité financière : contrôler les banques et assurances, veiller à la maîtrise des risques et assurer le bon fonctionnement et la sécurité des paiements.

👉 Les services à l’économie et à la société : proposer de nombreux services à l’économie, aux particuliers et aux entreprises.

Elle est membre de l’Eurosystème, organe européen qui regroupe la Banque centrale européenne et les banques centrales nationales des pays ayant adopté l’euro pour monnaie.


Conférence Hérédité et cancer 03 avril informations

Nous vous invitons à nous rejoindre par visioconférence le lundi 03 avril 2023 à 18h00 grâce aux liens ci-dessous :

Participez depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone : https://meet.goto.com/892888557

Vous pouvez téléchargez l’application dès maintenant pour vous préparer : https://meet.goto.com/install

Le CTRC de Bourgogne participe à la Conférence Hérédité et cancer le 03 avril 2023, organisée par le Centre Georges François Leclerc, en visioconférence - Programme complet

Le CTRC de Bourgogne participe à la Conférence Hérédité et cancer le 03 avril 2023, organisée par le Centre Georges François Leclerc, en visioconférence – Programme complet



CTRC Ampoule fil

Le CTRC de Bourgogne vous informe : 

Ce 25 mars à 20h, c’est l’Heure de la Terre 2023.

Un évènement universel symbolique

[#JOURNEEMONDIALE] : un impact positif sur la nature qui nous entoure !
👇Un peu plus sur cette journée 👇

🌃 Plonge des milliers de monuments iconiques dans le noir
🎯 Dans un but de sensibilisation
🕰️ Initiée en 2007 par la WWF, elle a lieu chaque année

📰 Et pourquoi je devrais le faire ?
💲 Cette sensibilisation peut vous mener à des économies d’énergie
🐦La pollution lumineuse est mauvaise pour la biodiversité

Profitez de cette opportunité pour en apprendre plus sur ce qui compte vraiment pour mieux vivre demain

Plus d’info sur le communiqué ci-dessous et WWF-France

Heure de la Terre 25 mars 2023 - CTRC de Bourgogne 14.03.2023 P1

Heure de la Terre 25 mars 2023 - CTRC de Bourgogne 14.03.2023 P2


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

OFFRE COUP DE POUCE INTERNET : Une connexion Internet, le téléphone fixe et un PC à prix solidaire ! 

L’Internet est primordial pour accéder aux services essentiels, à la culture et aux divertissements; Orange propose une offre solidaire pour aider les Français à être connectés.

Le CTRC de Bourgogne connaît bien ce problème. En 2020, nous menions une enquête sur l’accès aux services en ligne et l’illectronisme (illettrisme numérique).

On vous partage aujourd’hui le bon plan :

« Le Coup de Pouce Internet », c’est
📶 Un accès internet
📺 La TV Orange
☎ Le téléphone fixe
Pour 15,99€ par mois.

💻 Un PC à prix solidaire, en extra 🙂

-> Ça concerne qui ?
1️⃣ Les foyers au quotient familial CAF ou MSA égal ou inférieur à 700€
2️⃣ Les bénéficiaires de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)

👇 Pour plus d’info, c’est sur le document ci-dessous !

Communiqué Offre Coup de Pouce Orange - CTRC de Bourgogne - 01.03.2023


CTRC Ampoule fil

15 mars 2023 : Journée mondiale des droits des consommateurs

Chaque 15 mars, le mouvement des consommateurs s’unit  pour mettre en lumière un problème urgent auquel sont confrontés les consommateurs du monde entier.

Cette année, les membres de Consumers International – Fédération mondiale des associations de protection des consommateur ; 200 groupes de consommateurs dans 100 pays – ont choisi l’autonomisation des consommateurs grâce à des transitions énergétiques propres  comme thème mondial.

Au milieu de la plus grande crise du coût de la vie depuis une génération et alors que le monde de l’énergie réagit de manière drastique aux problèmes d’approvisionnement et de climat, nous avons un rôle central à jouer pour offrir une transition juste aux consommateurs

Journée Mondiale des Consommateurs 15.03.2023 - CTRC de Bourgogne

La journée mondiale des consommateurs est organisée chaque année afin de mieux faire connaître les droits des consommateurs. Célébrer cette journée des consommateurs est un moyen de protéger leurs droits et de s’assurer qu’ils ne sont pas victimes d’abus de marché ou d’injustice sociale pouvant porter atteinte à leurs droits. 

La journée a été inspirée par John F. Kennedy, lorsqu’il a officiellement abordé la question des droits des consommateurs en 1962. Le premier mouvement de consommateurs a été lancé en 1983 de chaque année. La journée des droits des consommateurs est célébrée pour mobiliser l’action sur des questions et campagnes importantes. 

QUE SONT LES DROITS DES CONSOMMATEURS ?

Les droits des consommateurs signifient que chaque acheteur (consommateur) à travers le monde a le droit de disposer d’informations que la qualité, la puissance, la quantité, la pureté, le prix et la norme de divers produits, biens et services. 

Ci-dessous les droits fondamentaux des consommateurs que tout le monde doit connaître : 

  1. DROIT A LA SÉCURITÉ : Le consommateur doit être protégé des produits/services dangereux et de leur commercialisation,
  2. DROIT A L’INFORMATION : Le consommateur doit être bien informé contre les annonces malhonnêtes, les annonces trompeuses relatives aux produits/services,
  3. DROIT DE REPARATION : Le consommateur d’être indemnisé pour des déclarations inexactes, des produits de mauvaise qualité ou des services non satisfaisants,  
  4. DROIT A L’EDUCATION DES CONSOMMATEURS : Le droit droit d’obtenir des informations précises et crédibles sur divers produits et services,
  5. DROIT AUX BESOINS ESSENTIELS : Ce droit garanti la disponibilité de produits de base et de première qualité à des prix abordables.

Retrouvez le CTRC de Bourgogne et ses associations de défense des consommateurs adhérentes dès demain samedi 11 mars, à la Foire de Nevers stand 344 – Hall Pernot, jusqu’au dimanche 19 mars

Nous aurons le plaisir de répondre à toutes vos questions sur la consommation

Participez à notre jeu-questionnaire :  Des paniers garnis et des abonnements au magazine « 60 millions de consommateurs sont à gagner tous les jours par tirage au sort !

Michelle Sarre - Bénévole CTRC de Bourgogne - 19.03.2023 Foire de Nevers

Michelle Sarre, bénévole du CTRC de Bourgogne lors de la Foire de Nevers le dimanche 19 mars 2023, répondant aux questions des consommateurs sur notre stand

Foire de Nevers site P1

Foire de Nevers site P2


CTRC Ampoule fil

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne vous recommande :

Invitation 16.03.2023 FNE 21 - GIEC


Adrien-Huguet photo

C’est avec une grande peine que nous apprenons la disparition d’Adrien Huguet.

Nous avons apprécié de collaborer avec Adrien.

C’était un homme sincère, disponible et engagé au plus près des personnes.

Nous présentons à sa famille et tous ses proches, nos sincères condoléances et l’expression de notre profonde sympathie.

 

Colette SAUTIERE, Présidente du CTRC de Bourgogne



Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

IMPÔTS : Tous les propriétaires sont soumis à une nouvelle obligation déclarative avant le 30 juin 2023 !

IMPÔTS - Tous les propriétaires sont soumis à une nouvelle obligation déclarative avant le 30 juin 2023 - 14.02.2023 CTRC de Bourgogne

IMPÔTS – Tous les propriétaires sont soumis à une nouvelle obligation déclarative avant le 30 juin 2023 – 14.02.2023 CTRC de Bourgogne


Opposées à la suppression des tickets de caisse, douze associations de défense des consommateurs publient un communiqué de presse commun pour appeler le gouvernement à préserver le droit des consommateurs à matérialiser leurs achats et suivre leur budget 

Opposées à la suppression des tickets de caisse, douze associations de défense des consommateurs publient un communiqué de presse commun pour appeler le gouvernement à préserver le droit des consommateurs à matérialiser leurs achats et suivre leur budget - 08.02.2023 - Information diffusée par le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne P1

Opposées à la suppression des tickets de caisse, douze associations de défense des consommateurs publient un communiqué de presse commun pour appeler le gouvernement à préserver le droit des consommateurs à matérialiser leurs achats et suivre leur budget - 08.02.2023 - Information diffusée par le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne P2



logo CTRC de Bourgogne

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne recherche :

Un Trésorier ou une Trésorière

Découvrir l’association CTRC de Bourgogne :

Association loi 1901, la principale mission du CTRC de Bourgogne consiste à apporter aux associations locales de défense des consommateurs adhérentes présentes sur la région, une assistance technique et juridique afin de soutenir les bénévoles et salariés des associations locales dans la réalisation de leurs actions.

L’aide technique destinée aux associations de consommateurs membres vise « à faciliter le fonctionnement et le développement de ces associations » (arrêté du 12 novembre 2010), et se traduit par diverses actions de terrain : consultation juridique, aide aux litiges, documentation, communiqués,  formation auprès des associations locales adhérentes des bénévoles et des salariés, et actions de sensibilisation et d’information locales destinées à l’information des consommateurs par les moyens modernes de communication tels que la télévision (émissions « L’Instant Conso » sur France 3), la radio, les réseaux sociaux (LinkedIn et Facebook).

Description du poste :

Le Trésorier est responsable de la tenue de la comptabilité et des actes qui en découlent, mais les administrateurs sont collégialement responsables des choix financiers.

Le Trésorier peut être assisté par la Trésorière adjointe. Ils travaillent en étroite collaboration et se répartissent leurs rôles à leur convenance.

Mission principale :

– Garantir la transparence du fonctionnement financier de l’association ;

– S’assurer de la bonne tenue de la comptabilité ;

– Veiller à la mise en place et à l’utilisation des outils de gestion nécessaires ;

– Suivre régulièrement le plan de trésorerie avec la Direction ;

– Participer à l’élaboration du budget et du prévisionnel avec la Direction ;

– Conseiller la Direction sur la gestion financière de l’association ;

– Signer les chèques et documents selon les délégations ;

– Assurer la relation entre l’association et la banque (placement, découvert…) et les assurances, en appui à la Direction.

L’association a son siège social à Dijon.

Le travail à ce poste et la tenue des comptes peuvent se faire en distanciel.

Vous voulez intégrer une association dynamique et engagée dans l’Economie Sociale et Solidaire, dans une ambiance collaborative et conviviale ?

Vous êtes autonome, rigoureux et flexible, n’hésitez pas, venez compléter notre équipe !

Le poste proposé est une mission bénévole et n’est pas rémunéré.

Contact :

Colette Sautière, Présidente du CTRC de Bourgogne : 06.64.52.22.15 –  colette.sautiere@ctrc-bourgogne.fr


La Direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) démantèle une fraude massive et durable au dispositif « anti-cadeaux » par le laboratoire URGO - Amende de 6,6 millions d’euros visant des pratiques illégales depuis 2015 - information diffusée par le CTRC de Bourgogne - 31 janvier 2023

La Direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) démantèle une fraude massive et durable au dispositif « anti-cadeaux » par le laboratoire URGO – Amende de 6,6 millions d’euros visant des pratiques illégales depuis 2015


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

Assurance Téléphone :

le délai de rétractation passe à 30 jours !

Informations/Communiqué : Assurance téléphone : la délai de rétractation passe à 30 jours ! Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne - le 25 janvier 2023

Informations/Communiqué : Assurance téléphone : la délai de rétractation passe à 30 jours !
Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne – le 25 janvier 2023


Sanction administrative prise à l'encontre de TOTALENERGIES ÉLECTRICITÉ ET GAZ FRANCE de la DGCCRF, montant total de 198 000 € - information diffusée par le CTRC de Bourgogne - 26 janvier 2023

Sanction administrative prise à l’encontre de TOTALENERGIES ÉLECTRICITÉ ET GAZ FRANCE de la part de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), montant total de 198 000 €


Carte de Voeux 2023 CTRC de Bourgogne

 


 

Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

Avoir, remboursement, échange, retour…

Gérer les cadeaux de « l’après Noël »

 

Avoir,remboursement,échange,retour, comment gérer les cadeaux de l'après Noël - CTRC de Bourgogne - 23.12.2022


CTRC remercie

Colette SAUTIERE, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne et le Conseil d’Administration remercient

Jérôme CARTENET, Responsable Action Régionale de la Fédération Bancaire Française pour sa participation le mardi 06 décembre 2022

logo FBF

Jérôme CARTENET, Responsable Action Régionale de la Fédération Bancaire Française, Colette SAUTIERE, Présidente du CTRC de Bourgogne, Régis PONSOT, Vice-Président du CTRC de Bourgogne le mardi 06 décembre 2022

Jérôme CARTENET, Responsable Action Régionale de la Fédération Bancaire Française, Colette SAUTIERE, Présidente du CTRC de Bourgogne, Régis PONSOT, Vice-Président du CTRC de Bourgogne le mardi 06 décembre 2022 à la Maison des Associations de Dijon

Nous remercions les associations de défense des consommateurs adhérentes et les particuliers consommateurs, qui ont eu la possibilité d’échanger et de poser toutes les questions sur la banque.

Merci à tous pour votre présence, votre intérêt, et de la richesse des questions posées !


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

Le 16 DÉCEMBRE 2022 

DES REMISES SUR L’ÉLECTRICITÉ POUR LES CLIENTS ENGIE : Découvrez le dispositif « Mon bonus ENGIE »

 

 

Les fortes tensions sur le marché de l’énergie sont au cœur de l’actualité depuis des mois et ce sujet est devenu une réelle préoccupation pour tous les clients particuliers.

Afin d’accompagner leurs clients, ENGIE a mis en place un dispositif inédit et exceptionnel pour les inciter à consommer moins en période de pointe :

logo engie

« Mon Bonus ENGIE »

Ce dispositif permet de récompenser ses clients lorsqu’ils réduisent leur consommation d’électricité en période de pointe.
Le principe est simple : lors des jours les plus difficiles, ENGIE vous invitera à réduire vos consommations. Si vous atteignez l’objectif fixé, ENGIE vous reversera des primes pour vous remercier.

Conditions

Le Challenge est accessible sur la Page

https://particuliers.engie.fr/login-page/authentification.html

Inscription du lundi 03 octobre 2022 au samedi 31 décembre 2022.

dispositif mon bonus engie

Au moins 2 jours après la fin du challenge, vous découvrirez sur votre Espace Client d’ENGIE, rubrique Ma Conso, si vous avez réussi le défi. Vous pourrez aussi consulter l’historique des derniers challenges, réussis ou manqués.
Concernant les gains : si plusieurs challenges vous sont proposés au cours du Challenge vous pourrez cumuler des euros à chaque challenge réussi. Dès que votre cagnotte atteindra les 25 euros, ENGIE déclenchera automatiquement un paiement par virement sur votre compte bancaire ou par lettre chèque.
Si vous ne dépassez par les 25€ ou s’il reste des gains à vous reverser à la fin du challenge (entre le 15 et 25 avril 2023), ENGIE vous reversera le montant de la cagnotte à ce moment-là. 

sbmh765200201051

Vous restez libre d’agir quand vous le souhaitez sur votre consommation !
Vous pouvez également vous désinscrire quand vous le souhaitez. Dans ce cas, ENGIE considérera votre désinscription comme définitive pour cette période hivernale et ENGIE procédera au paiement des sommes cumulées dans votre cagnotte dans les 15 jours.
Enfin, si vous résiliez votre contrat d’électricité pendant le challenge, votre participation s’arrête automatiquement et en cas de gain en cours dans votre cagnotte, ENGIE procédera au paiement de la somme présente sur votre cagnotte dans les 15 jours suivants votre résiliation de contrat d’électricité.
BON A SAVOIR :
Conditions de l’offre/des offres et autres informations « Mon Bonus ENGIE » est un dispositif réservé aux clients disposant d’un contrat électricité à prix de marché ENGIE équipés d’un compteur communicant Linky installé et activé et bénéficiant du service « Ma conso Jour ». Pour plus de détails, consultez le règlement du challenge Mon Bonus ENGIE.


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

15 DECEMBRE 2022 : BON A SAVOIR

Ecowatt, votre météo de l’électricité pour une consommation responsable

 

 Ecowatt aide les Français à mieux consommer l’électricité.

Comment savoir à quel moment réduire sa consommation pour éviter les coupures : par exemple lors des vagues de froid en hiver ?

Véritable météo de l’électricité, Ecowatt qualifie en temps réel le niveau de consommation des Français. A chaque instant, des signaux clairs guident le consommateur pour adopter les bons gestes et pour assurer le bon approvisionnement de tous en électricité.

Inscrivez-vous aux alertes pour être informé en temps réel.

Retrouvez sur le site internet https://www.monecowatt.fr/ la météo de l’électricité en temps réel de la journée, et la prévision pour les trois prochains jours

iNSTANT ECO WATT

France Monecowatt

Vous pouvez également télécharger l’application sur votre mobile 

application mobile mon eco watt

Pour connaître toutes les informations sur ce sujet, consultez à nouveau le « Communiqué d’Information du CTRC de Bourgogne » paru le 15 novembre 2022 : 

Mon Eco Watt Application - Communiqué de novembre 2022 - CTRC de Bourgogne


 

Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

13 Décembre 2022 : 

3414 : Le numéro unique pour joindre la Banque de France

 

Communiqué d'information 3414 Numéro Unique pour joindre la Banque de France - CTRC de Bourgogne - 13.12.2022


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

7 Décembre 2022 : 

Vos droits et démarches en matière de consommation : signalez vos problèmes de consommation sur signal.conso.gouv.fr

Flyer Signal Conso - CTRC de Bourgogne 02.12.2022


Pour rappel, le CTRC de Bourgogne et Jérôme Cartenet de la Fédération Bancaire Française vous attendent ce mardi 6 décembre à 13h30:

PRENEZ DATE !

Colette Sautière, Présidente du CTRC de Bourgogne et les membres du Conseil d'Administration vous invitent le mardi 6 décembre 2022 à 13h30 pour une réunion, échanges et débats avec Jérôme Cartenet de la Fédération Bancaire Française, à la Salle de Conférence de la Maison des Associations à Dijon. Présentation de la structure Fédération Bancaire Française et réponse à toutes vos questions sur la Banque. Entrée libre, ouvert à tous

Colette Sautière, Présidente du CTRC de Bourgogne et les membres du Conseil d’Administration vous invitent le mardi 6 décembre 2022 à 13h30 pour une réunion, échanges et débats avec Jérôme Cartenet de la Fédération Bancaire Française, à la Salle de Conférence de la Maison des Associations à Dijon.

Présentation de la structure Fédération Bancaire Française et réponse à toutes vos questions sur la Banque.
Entrée libre, ouvert à tous


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

 

15 NOVEMBRE 2022 : 

EcoWatt, votre application « Météo de l’électricité » pour une consommation responsable : ce qu’il faut savoir

 

Mon Eco Watt Application - Communiqué de novembre 2022 - CTRC de Bourgogne


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

14 NOVEMBRE 2022

2022, Election des représentants des locataires HLM : 

 

Du 15 novembre au 15 décembre 2022, 4 millions de locataires HLM vont voter pour choisir leurs représentants.

Les locataires élus feront partie du conseil d’administration de leur organisme HLM.

Ces élections sont importantes.

On vous explique pourquoi voter. 

Retrouvez nos associations de défense des consommateurs adhérentes au Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne qui se présentent pour défendre vos droits.

P1 Flyer élections représentants locataires HLM - CTRC de Bourgogne - Octobre 2022

P1 Flyer élections représentants locataires HLM – CTRC de Bourgogne – Octobre 2022

P2 Flyer élections représentants locataires HLM - CTRC de Bourgogne - Octobre 2022

P2 Flyer élections représentants locataires HLM – CTRC de Bourgogne – Octobre 2022


Info Conso CTRC de Bourgogne 14.11.2022

10 NOVEMBRE 2022 : 

Connaissez-vous le Livret d’Epargne Populaire (LEP) rémunéré à 4,6% ?

FLYER Livret d'Epargne Populaire - CTRC DE BOURGOGNE - 10 NOVEMBRE 2022

FLYER Livret d’Epargne Populaire – CTRC DE BOURGOGNE – 10 NOVEMBRE 2022


COMMUNIQUE D’INFORMATIONS DU CTRC DE BOURGOGNE

NOVEMBRE 2022

Informations aux consommateurs : La réglementation sur les pneus hiver obligatoires en France à partir du 1er novembre 2022

P1 Informations aux consommateurs : La réglementation sur les pneus hiver obligatoires en France à partir du 1er novembre 2022- CTRC de Bourgogne

Vous pouvez consulter les arrêtés préfectoraux (https://www.securite-routiere.gouv.fr/equipements-hivernaux-departements-et-communes) dans les départements concernés.
Zoom par massif montagneux - Informations aux consommateurs : La réglementation sur les pneus hiver obligatoires en France à partir du 1er novembre 2022- CTRC de Bourgogne

Zoom par massif montagneux – Informations aux consommateurs : La réglementation sur les pneus hiver obligatoires en France à partir du 1er novembre 2022- CTRC de Bourgogne

Je consulte les zones concernées par cette obligation :

https://www.securite-routiere.gouv.fr/chacun-son-mode-de-deplacement/dangers-de-la-route-en-voiture/equipement-de-la-voiture/nouveaux

Informations aux consommateurs : La réglementation sur les pneus hiver obligatoires en France à partir du 1er novembre 2022- CTRC de Bourgogne

Informations aux consommateurs : La réglementation sur les pneus hiver obligatoires en France à partir du 1er novembre 2022- CTRC de Bourgogne

Chaînes, pneus hiver De nouvelles règles pour une meilleure sécurité en montagne

Affiches disponibles sur le site internet de la Sécurité Routière

https://www.securite-routiere.gouv.fr/chacun-son-mode-de-deplacement/dangers-de-la-route-en-voiture/equipement-de-la-voiture/nouveaux

Dépliant Sécurité Routière Pneus hiver novembre 2022.pdf 04.11.2022

Informations aux consommateurs : La réglementation sur les pneus hiver obligatoires en France à partir du 1er novembre 2022- CTRC de Bourgogne

Informations disponibles sur le site internet :  https://www.securite-routiere.gouv.fr/

 


La Foire de Dijon ouvre à nouveau ses portes pour sa 92ème édition, du 1er au 13 novembre 2022 au Parc des Expositions

Nous sommes ravis d’êtres présents pour vous accueillir et vous renseigner toujours aussi nombreux sur notre stand du CTRC de Bourgogne

HALL 1 GALERIE – EMPLACEMENT 71

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation et Michelle Sarre, bénévole du CTRC de Bourgogne, sur notre stand à la Foire Gastronomique de Dijon du 1er au 13 novembre 2022

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation et Michelle Sarre, bénévole du CTRC de Bourgogne, sur notre stand à la Foire Gastronomique de Dijon du 1er au 13 novembre 2022

Le CTRC de Bourgogne et nos associations adhérentes seront présentes du 1er au 13 novembre 2022 à la Foire Gastronomique de Dijon

Le CTRC de Bourgogne et nos associations adhérentes seront présentes du 1er au 13 novembre 2022 à la Foire Gastronomique de Dijon

LE CTRC DE BOURGOGNE AVEC NOS ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS ADHÉRENTES VOUS ACCUEILLERONS ET RÉPONDRONS A TOUTES VOS QUESTIONS DE CONSOMMATION

VENEZ A NOTRE RENCONTRE !

HALL 1 GALERIE – EMPLACEMENT 71


Affiche A gagner Foire de Dijon 2022 27.10.2022

Rendez-vous sur le stand du CTRC de Bourgogne HALL 1 GALERIE – EMPLACEMENT 71

Participez à notre jeu-questionnaire :

 De nombreux lots sont à gagner tous les jours par tirage au sort !


P1 Foire 2022

P2 Foire 2022

P3 Foire 2022

———————–

COMMUNIQUE D’INFORMATIONS DU CTRC DE BOURGOGNE

OCTOBRE 2022

Un chargeur universel va être imposé dans l’Union Européenne dès 2024

api_thumb_450

Malgré la vive opposition d’Apple, le Parlement européen a donné mardi 4 octobre 2022 son feu vert final à l’obligation d’un chargeur identique pour tous les smartphones, tablettes et autres consoles.

Cette fois, c’est fait ! Après des années de débats et d’échecs, le Parlement Européen a donné mardi 4 octobre 2022 son feu vert final à l’obligation d’un chargeur identique pour tous les smartphones, tablettes et autres consoles.

Après ce vote plébiscite des eurodéputés à Strasbourg, le port de type USB-C devra devenir l’unique chargeur pour les appareils électroniques portables vendus dans l’UE d’ici l’automne 2024, malgré la vive opposition d’Apple.

Un grand jour pour les consommateurs

«C’est un grand jour pour les consommateurs, un grand jour pour notre environnement», s’est réjoui, dans l’hémicycle du Parlement européen, l’eurodéputé travailliste maltais Alex Agius Saliba, rapporteur du texte voté par 602 voix (13 voix contre, 8 abstentions)

Cette obligation va s’imposer pour les téléphones mobiles, les tablettes, les liseuses électroniques, les casques, les appareils photo numériques, les écouteurs sans fil, les consoles de jeux vidéo portables, les GPS, les claviers et souris d’ordinateur, ainsi que les enceintes portatives. Et ce, quel que soit leur fabricant.

 

Les ordinateurs portables aussi concernés dès 2026

Le texte prévoit également que les ordinateurs portables seront concernés à partir de début 2026.

External SSD, phone charger, USB type c cables near the modern laptop close up. Interaction with modern office equipment.

Avec ce vote, le Parlement européen a validé l’accord trouvé début juin avec les Etats membres, après une décennie de tentatives à essayer d’imposer ce chargeur unique, au grand dam d’Apple, principal opposant à une telle législation pionnière dans le monde.

« Je suis convaincu que de nombreux pays suivront l’exemple de l’UE. Nous serons chef de file », a avancé le Bulgare Andrey Kovatchev, du principal groupe politique PPE (droite).

Cette réglementation a donc été créée pour limiter la production de déchets toxiques pour l’environnement : environ 11 000 tonnes de déchets sont produites chaque année en raison des déchets de chargeurs non utilisés. Cette loi permet également d’envisager de nouvelles normes, afin de réguler les technologies de chargement sans fil, de plus en plus prisées.

La Commission européenne a calculé que l’entrée en vigueur de cette nouvelle loi pourra être source d’économie pour les citoyens, qui dépensent 2,4 milliards d’euros par an, juste pour l’achat de chargeurs.

Le Comité de Lecture précise que de plus en plus de smartphones, essentiellement haut de gamme, sont aujourd’hui livrés sans nouveau chargeur, dans une démarche à la fois économique et écologique. La tendance avait été amorcée en 2020 par Apple, suivi en 2021 par Samsung, Xiaomi ou encore Google. À l’avenir, davantage de modèles, beaucoup plus abordables, devraient bénéficier de la même politique de la part des constructeurs déjà engagés dans cette voie.

  • Source: Le Bien Public

 

                                  ——————————–

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne présente :

Le Conseil Départemental de la Côte d’Or lance la Semaine Bleue

Le Conseil départemental de la Côte d'Or - Semaine Bleue 2022

Le Conseil départemental de la Côte d’Or – Semaine Bleue 2022

Lundi 3 octobre 2022, s’est déroulé le vernissage de l’exposition dédiée à la « Semaine Bleue ».

Lancement par le Conseil Départemental de la Côte d'Or de la Semaine Bleue, du 3 au 7 octobre 2022. Exposition à la Maison de l'Autonomie, 1 Rue Joseph Tissot 21 Dijon

C’est au sein d’ateliers artistiques organisés tout au long de l’année par Les Yeux de Pablo , Au Fil De La Cozanne , MGEN 21 @OPAD Association des seniors dijonnais , que les seniors côte-d’oriens ont réalisé ces œuvres.

Peinture à l’huile, peinture sur soie et même création de fauteuils ! Une vingtaine d’œuvres sont exposées au Département pendant toute la Semaine Bleue.

Madame Chantal Brion et Pascale Pons, administratrices au CTRC de Bourgogne, au vernissage de l'exposition le lundi 3 octobre 2022 de la Semaine Bleue, lancée par le Conseil Départemental de la Côte d'Or du 3 au 7 octobre 2022.à la Maison de l'Autonomie, 1 Rue Joseph Tissot 21 Dijon

Madame Chantal Brion et Pascale Pons, administratrices au CTRC de Bourgogne, et Emmanuelle Coint, première vice-présidente du Conseil départemental de Côte-d’Or en charge des solidarités, au vernissage de l’exposition le lundi 3 octobre 2022 de la Semaine Bleue, lancée par le Conseil Départemental de la Côte d’Or du 3 au 7 octobre 2022.à la Maison de l’Autonomie, 1 Rue Joseph Tissot 21 Dijon

Madame Chantal Brion et Pascale Pons, administratrices au CTRC de Bourgogne, au vernissage de l'exposition le lundi 3 octobre 2022 de la Semaine Bleue, lancée par le Conseil Départemental de la Côte d'Or du 3 au 7 octobre 2022.à la Maison de l'Autonomie, 1 Rue Joseph Tissot 21 Dijon

Madame Chantal Brion et Pascale Pons, administratrices au CTRC de Bourgogne, au vernissage de l'exposition le lundi 3 octobre 2022 de la Semaine Bleue, lancée par le Conseil Départemental de la Côte d'Or du 3 au 7 octobre 2022.à la Maison de l'Autonomie, 1 Rue Joseph Tissot 21 Dijon

Nouveauté cette année : les collégiens de Clos-de-Pouilly ont écrit des poèmes sur le thème « quel senior je serai, quand j’aurai ton âge? » – des portraits réalisés lors d’un atelier intergénérationnel avec une classe innovante.

Discours de Emmanuelle Coint, première vice-présidente du Conseil départemental de Côte-d’Or en charge des solidarités, Lydie Pfander-Meny, adjointe au maire de Dijon déléguée notamment à la politique de l’âge à gauche, Pierre-Henri Daure, président du Comité départemental d’animation de la Semaine Bleue à droite. Madame Chantal Brion et Pascale Pons, administratrices au CTRC de Bourgogne, au vernissage de l'exposition le lundi 3 octobre 2022 de la Semaine Bleue, lancée par le Conseil Départemental de la Côte d'Or du 3 au 7 octobre 2022.à la Maison de l'Autonomie, 1 Rue Joseph Tissot 21 Dijon

Discours de Emmanuelle Coint, première vice-présidente du Conseil départemental de Côte-d’Or en charge des solidarités, Lydie Pfander-Meny, adjointe au maire de Dijon déléguée notamment à la politique de l’âge à gauche, Pierre-Henri Daure, président du Comité départemental d’animation de la Semaine Bleue à droite.
Madame Chantal Brion et Pascale Pons, administratrices au CTRC de Bourgogne, au vernissage de l’exposition le lundi 3 octobre 2022 de la Semaine Bleue, lancée par le Conseil Départemental de la Côte d’Or du 3 au 7 octobre 2022.à la Maison de l’Autonomie, 1 Rue Joseph Tissot 21 Dijon

Exposition Semaine Bleue

📆 Date : du 03 oct au 07 oct.

⌚ 8h30 à 12h30.

📍1 Rue Joseph Tissot, 21000 Dijon

👉 Plus d’infos sur les animations de la semaine sur : https://www.cotedor.fr/…/des-animations-pour-la-semaine…

***********

Ce vendredi 9 septembre 2022, le CTRC de Bourgogne s’est réuni pour son Assemblée Générale annuelle

Cette réunion a permis de revenir sur les actions de l’année passée, sur les différentes enquêtes, les événements auxquels le Centre Technique a participé.

Mais avant tout, cette réunion a permis d’échanger sur les volontés futures pour le CTRC de Bourgogne et ses membres.

Nous remercions tout particulièrement Madame la Députée Fadila Khattabi, Présidente de la Commission des Affaires Sociales à l’Assemblée Nationale, pour sa présence.

Colette SAUTIERE, Présidente du CTRC de Bourgogne, était entourée d’Emile Chaufray, Trésorier, Chantal Brion, Secrétaire adjointe, Etienne Dumortier, Administrateur, Jean-Pierre Trente, Secrétaire, Jean-Pierre Reniaud, Administrateur, Emmanuel Jaspard, Administrateur, Michel jacquet, Administrateur, ainsi que Jean-Louis Mahot et Vincent Lecoq.

Un grand merci à tous et toutes nos bénévoles pour leur engagement au quotidien. 

Nous remercions aussi nos 27 associations adhérentes bourguignonnes, pour leur implication et leur travail au plus près des consommateurs.

Le CTRC de Bourgogne s'est réuni pour pour son Assemblée Générale annuelle le vendredi 9 septembre 2022. Colette Sautière, présidente du CTRC de Bourgogne entourée de tous les administrateurs et associations adhérentes, avec la présence de Madame la Députée Fadila Khattabi, Présidente de la Commission des Affaires Sociales à l'Assemblée Nationale.

Colette Sautière, présidente du CTRC de Bourgogne entourée de tous les administrateurs et associations adhérentes, avec la présence de Madame la Députée Fadila Khattabi, Présidente de la Commission des Affaires Sociales à l’Assemblée Nationale.

Le CTRC de Bourgogne s'est réuni pour pour son Assemblée Générale annuelle le vendredi 9 septembre 2022. Colette Sautière, présidente du CTRC de Bourgogne entourée de tous les administrateurs et associations adhérentes, avec la présence de Madame la Députée Fadila Khattabi, Présidente de la Commission des Affaires Sociales à l'Assemblée Nationale.

Le CTRC de Bourgogne s'est réuni pour pour son Assemblée Générale annuelle le vendredi 9 septembre 2022. Colette Sautière, présidente du CTRC de Bourgogne entourée de tous les administrateurs et associations adhérentes, avec la présence de Madame la Députée Fadila Khattabi, Présidente de la Commission des Affaires Sociales à l'Assemblée Nationale.

Le CTRC de Bourgogne s'est réuni pour pour son Assemblée Générale annuelle le vendredi 9 septembre 2022. Colette Sautière, présidente du CTRC de Bourgogne entourée de tous les administrateurs et associations adhérentes, avec la présence de Madame la Députée Fadila Khattabi, Présidente de la Commission des Affaires Sociales à l'Assemblée Nationale.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation propose

à toutes les personnes entre 15 et 25 ans

de répondre à ce questionnaire disponible

sur la plateforme du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté « Je participe », en collaboration avec le CESER Bourgogne-Franche-Comté.

Les jeunes ont la parole en Bourgogne-Franche-Comté !

Merci pour votre participation!

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation, propose à toutes les personnes entre 15 et 25 ans de répondre à ce questionnaire disponible sur la plateforme du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté "Je participe", en collaboration avec le CESER Bourgogne-Franche-Comté. Les jeunes ont la parole en Bourgogne-Franche-Comté ! Merci pour votre participation!

Les jeunes ont la parole en Bourgogne-Franche-Comté !

Colette Sautière, Présidente du Centre Technique Régional de la Consommation, propose à toutes les personnes entre 15 et 25 ans de répondre à ce questionnaire disponible sur la plateforme du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté "Je participe", en collaboration avec le CESER Bourgogne-Franche-Comté. Les jeunes ont la parole en Bourgogne-Franche-Comté ! Merci pour votre participation!

———————————————————————————————

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne vous informe: 

Stop aux lobbys : Nutri-Score doit être le logo officiel et obligatoire en Europe dès 2023

nutri score

Face à la recrudescence des attaques des lobbys, 36 associations de professionnels de santé, de scientifiques, de consommateurs et de patients ainsi que des ONG appellent les citoyens à signer une pétition pour défendre le logo nutritionnel Nutri-Score.

Le logo nutritionnel Nutri-Score a été adopté en France par un arrêté interministériel le 31 octobre 2017 après une âpre bataille contre les lobbys agroalimentaires qui a duré près de 4 ans. Affiché sur la face avant des emballages des aliments, sa simplicité en fait un outil compréhensible par tous pour reconnaître les différences de composition nutritionnelle entre les produits et aider les consommateurs à orienter leurs choix vers des aliments de meilleure qualité nutritionnelle. Bien que simple d’interprétation, il repose sur de nombreux travaux scientifiques qui ont démontré son efficacité et son intérêt pour les consommateurs et la santé publique. D’ailleurs, après la France, 6 autres pays ont également décidé de mettre en place le Nutri-Score : la Belgique, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Espagne et la Suisse.

Bien qu’aucune firme agro-alimentaire n’y était favorable lorsqu’il a été proposé, dès 2014, par une équipe de recherche publique sans liens d’intérêt, c’est grâce aux travaux scientifiques et à la pression des scientifiques, des acteurs de santé, des associations de consommateurs, de nombreuses ONG et de multiples actions citoyennes, qu’aujourd’hui plus de 800 marques se sont finalement engagées à l’afficher. Mais comme il reste basé sur le volontariat -compte-tenu d’une réglementation européenne qui empêche les états-membres de rendre obligatoire tout affichage d’un logo nutritionnel synthétique sur les aliments-, de nombreux groupes agro-alimentaires continuent à s’y opposer et le combattre. C’est le cas notamment de Coca-Cola, Ferrero, Mars, Lactalis, Mondelez, Kraft et de beaucoup d’autres entreprises nationales et internationales.

L’annonce récente par la Commission Européenne, dans le cadre de sa stratégie « Farm to Fork », d’un futur vote portant sur la mise en place d’un logo nutritionnel unique et obligatoire pour toute l’Europe avant la fin de 2022, a réveillé le lobbying, à la fois des industriels opposés à Nutri-Score mais également de certaines filières agricoles (fromages, charcuteries) avec, derrière eux, de grands groupes industriels alimentaires (Lactalis, Savencia,…) qui ne souhaitent pas fournir aux consommateurs une réelle transparence sur la composition nutritionnelle de leurs produits.

Nous assistons aujourd’hui, en France et dans toute l’Europe, à un nouveau lobbying intense des acteurs économiques, relayé par de nombreux politiciens au niveau national et régional (souvent pour des raisons électoralistes) qui mettent tout en œuvre pour empêcher que Nutri-Score soit adopté en Europe comme le modèle unique et obligatoire utile aux citoyens ou qui tentent de le dénaturer pour protéger certaines filières (en proposant certaines exemptions de certains produits).

Nous, citoyens et et scientifiques/experts, conscients que notre alimentation joue un rôle majeur pour la santé, exigeons de pouvoir connaître, grâce à l’affichage du Nutri-Score, la qualité nutritionnelle de TOUS les aliments, sans exception, afin de pouvoir orienter nos choix de façon raisonnée, en toute connaissance de cause. Nous considérons que c’est un droit des consommateurs et un devoir des opérateurs économiques.

Nous demandons :
1) au gouvernement français, que tout soit mis en œuvre pour contrer l’action des lobbys qui visent, au niveau national, à torpiller Nutri-Score ou à le dénaturer,
2) au parlement européen d’adopter Nutri-Score comme le logo obligatoire pour l’Europe dès 2023, compte-tenu de ses bases scientifiques et de son intérêt démontré en termes de santé publique,
3) aux industriels qui aujourd’hui refusent d’afficher Nutri-Score, de répondre à la demande des consommateurs qui demandent une vraie transparence nutritionnelle, et d’afficher dès-à-présent (même s’il n’est pas encore obligatoire) le Nutri-Score sur leurs produits.

 Il faut défendre le logo nutritionnel Nutri-Score contre les lobbys qui tentent de le dénaturer et essayent d’empêcher qu’il devienne obligatoire en Europe.

La santé de citoyens n’a pas de prix et la santé publique doit l’emporter sur la défense d’intérêts purement économiques!

 – Signez la pétition et diffusez la autour de vous ! – 

  https://chng.it/BghbbGMW

(en cliquant sur le lien ci-dessus)

********************************************

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne vous recommande :

Colloque organisé par FNE 21

« Le numérique peut-il être écologique et responsable? »

Le jeudi 9 juin 2022 à 19h à la Maison des Associations de Dijon

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne vous recommande le colloque organisé par FNE 21 "Le numérique peut-il être écologique et responsable?" le jeudi 9 juin 2022 à 19h à la Maison des Associations de Dijon

**************************************************************************

Compteur Linky : dès 2023, refuser son installation coûtera près de 50 € par an

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le compteur Linky - Mai 2022

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le compteur Linky – Mai 2022

Le compteur Linky est-il obligatoire ou pas ?

Compteur Linky obligatoire : ce que dit la loi

Le décret n° 2010-1022 du 31 août 2010 relatif aux dispositifs de comptage sur les réseaux publics d’électricité, rend quant à lui obligatoire la mise en œuvre de compteurs communicants par Enedis. Cette même obligation a également été reprise dans le Code de l’énergie à l’article R341-4.

L’installation du compteur Linky est obligatoire et gratuite selon ce décret datant de 2010. Refuser son installation peut engendrer des sanctions de la part d’Enedis.

A partir de 2023, les ménages qui auront refusé l’installation du compteur Linky et qui n’auront pas communiqué leur relevé de consommation durant les douze derniers mois paieront un supplément de 8,30 euros tous les deux mois, soit 49,80 euros par an, pour couvrir les coûts des relevés de compteur.

Alors que le déploiement massif du boîtier jaune par le gestionnaire de réseau, Enedis, touche à sa fin avec un peu plus de 90 % des foyers français équipés au 31 décembre 2021, la Commission de régulation de l’énergie a indiqué, mercredi 2 mars, que le projet entrait désormais dans « une nouvelle phase, à la fois d’exploitation et de déploiement diffus sur les 10 % du parc de compteurs d’Enedis encore équipés de compteurs ancienne génération ».

A ce titre, la CRE a organisé, du 25 novembre 2021 au 5 janvier 2022, une consultation publique afin de définir le nouveau cadre de régulation incitative qui s’appliquera au projet Linky jusqu’en 2024. Au terme de cette étape de concertation, la CRE a présenté le dispositif tarifaire retenu pour les clients opposés à la pose du compteur Linky. Cette mesure avait déjà été évoquée dans un rapport publié le 25 novembre 2021.

« Si la période de déploiement diffus qui s’étend de 2022 jusqu’à fin 2024 devrait permettre de régulariser la majorité des situations, la CRE considère que l’ensemble des clients qui empêcheraient encore la pose d’un compteur Linky durant la phase de déploiement diffus doivent supporter les surcoûts générés » par ce comportementa expliqué la Commission dans sa délibération du 24 février rendue publique le 2 mars.

Un supplément de 8,30 € tous les deux mois pour les clients « muets » dès 2023

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le compteur Linky - Mai 2022

Dans un premier temps, jusqu’à fin 2024, seuls les clients qui refusent la pose du compteur Linky et qui n’auront pas communiqué leur relevé de consommation durant plus de douze mois devront payer un supplément de 8,30 euros tous les deux mois, soit 49,80 € par an. « Les utilisateurs n’ayant pas Linky, y compris ceux se déclarant électrosensibles, pourront ainsi éviter une facturation durant cette période en transmettant leur index », précise la Commission.

Cette facturation s’appliquera à partir du 1er janvier 2023 et prendra fin dès l’installation d’un compteur Linky. Elle doit permettre à Enedis d’assumer un « surcoût moyen d’environ 26 millions d’euros par an sur la période 2022-2024 pour le traitement de la relève résiduelle pour environ 500 000 clients muets », c’est-à-dire ceux ne communiquant pas leur relevé de consommation. Ce surcoût inclut notamment les frais « liés aux notifications adressées aux clients (mails, SMS, appels sortants, prises de rendez-vous, envoi de courrier) afin de les inviter à demander la pose d’un compteur évolué et/ou réaliser et transmettre un index de consommation autorelevé » et les coûts « relatifs à la tentative de réalisation d’interventions chez l’utilisateur ».

Tous les clients sans compteur sanctionnés à partir de 2025

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le compteur Linky - Mai 2022

Puis, à partir de 2025, tous les clients sans compteur seront sanctionnés, « sauf si l’installation n’a pas pu être réalisée pour des raisons d’impossibilité techniques », précise la délibération.

Actuellement, 3,8 millions d’utilisateurs ne seraient pas encore équipés du compteur Linky « pour des raisons diverses (difficultés de contact, problèmes techniques, refus explicite, etc.) ».

***************

Chèque Energie : ce qu’il faut savoir avant d’utiliser cette aide…

Alors que l’envoi des chèques énergie est bouclé depuis ce vendredi 29 avril 2022, il est désormais temps de s’en servir. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de l’utiliser.

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe ce qu'il faut savoir sur le chèque énergie - Mai 2022

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe ce qu’il faut savoir sur le chèque énergie – Mai 2022

S’il n’est pas encore au fond de votre boîte aux lettres, il ne devrait plus tarder. Le ministère de la Transition écologique a bouclé, ce vendredi 29 avril 2022, l’envoi des chèques énergie pour les 5,8 millions de personnes éligibles.

Une fois entre vos mains, ce chèque, d’une valeur allant de 48 à 277 euros, peut être utilisé pour payer vos factures d’électricité, de gaz, de fioul ou encore de bois, mais aussi certains travaux de rénovation énergétique (comme l’isolation des combles).

Voici ce qu’il faut savoir avant de s’en servir.

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le chèque énergie - Mai 2022

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le chèque énergie – Mai 2022

Quelles dépenses régler ?

Il est possible de régler plusieurs types de factures avec le chèque énergie.

  • Les factures d’énergie, auprès des fournisseurs d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique, ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.).
  • Les charges d’énergie incluses dans votre redevance, si vous êtes logés dans un logement-foyer conventionné à l’APL ou dans un EHPAD, un EHPA, une résidence autonomie, un établissement ou unité de soins longue durée (ESLD, USLD).
  • Certaines dépenses liées à des travaux de rénovation énergétique de votre logement.

Les professionnels des secteurs concernés sont dans l’obligation d’accepter le chèque énergie.

Si un professionnel le refuse, un numéro existe pour le signaler : 08 05 20 48 05.

Comment payer avec le chèque énergie ? Il existe plusieurs moyens pour payer votre énergie

Si c’est pour payer votre facture d’électricité ou de gaz naturel, vous pouvez choisir de le payer :

-En ligne, https://www.chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/cheque/paiement-en-ligne

-Par courrier, en l’envoyant directement au fournisseur. Dans ce cas, il ne faut pas oublier d’envoyer, avec le chèque énergie, une copie d’un document du fournisseur (facture, échéancier) faisant apparaître les références clients. Il faut aussi écrire au dos du chèque son numéro de client et/ou de contrat.

À noter, pas besoin d’attendre la prochaine facture pour envoyer le chèque. Le montant de celui-ci sera automatiquement déduit de la prochaine facture ou mensualité.

Il est également possible de l’utiliser pour régler un achat de combustible comme du fioul ou du GPL. Dans ce cas, il faut directement le remettre au fournisseur.

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le chèque énergie - Mai 2022

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous informe sur le chèque énergie – Mai 2022

Le saviez-vous, vous pouvez planifier vos prochains chèques énergie ?

Les bénéficiaires du chèque énergie peuvent demander d’attribuer leurs futurs chèques à un fournisseur. Ainsi, chaque année, il n’y aura plus de démarche à faire et le fournisseur déduira automatiquement le montant de l’aide sur la facture. De quoi vous faire gagner un peu de temps, et surtout de ne pas oublier le précieux chèque.

Il suffit de demander une pré-affectation, soit :

  • En ligne, https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/cheque/pre-affectation
  • Par courrier : si vous utilisez votre chèque énergie en le transmettant par courrier à votre fournisseur, cochez directement la case dédiée à la pré-affectation sur votre chèque énergie avant de l’envoyer à votre fournisseur.
  • Par téléphone, en appelant au 08 05 20 48 05.

Une fois cette démarche effectuée, le fournisseur déduira automatiquement le montant du chèque énergie. Aussi, le chèque ne sera plus envoyé par courrier : un simple mail sera envoyé indiquant le montant de l’aide.

Et pour les travaux ? 

Seuls certains travaux sont pris en compte avec le chèque énergie. Cela peut être, par exemple, l’isolation des combles.

Ce sont en fait les travaux de rénovation énergétique éligibles au « Crédit d’impôt transition énergétique » (CITE) / Ma Prime Rénov’.

Aussi, ces chantiers doivent être réalisés par des professionnels certifiés qui sont recensés dans un annuaire en ligne https://france-renov.gouv.fr/annuaire-rge

Le chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars 2023, mais, pour les travaux, vous pouvez l’échanger contre des chèques travaux du même montant et qui sont valables deux années supplémentaires.

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous communique le site internet pour avoir des informations sur le chèque énergie - Mai 2022

Le Centre Technique Régional de la Consommation de Bourgogne (CTRC de Bourgogne) vous communique le site internet pour avoir des informations sur le chèque énergie – Mai 2022

https://chequeenergie.gouv.fr/

******************

26 Avril 2022 : ACTUALITÉ

La France autorise des exceptions aux règles d’étiquetage des aliments en pleine guerre en Ukraine.

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur les modifications temporaires de recette et dérogations d’étiquetage liées à la crise en Ukraine - Pénurie d'huile de Tournesol - 26 Avril 2022

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur les modifications temporaires de recette et dérogations d’étiquetage liées à la crise en Ukraine – Pénurie d’huile de Tournesol – 26 Avril 2022

L’État a autorisé, mardi 26 avril 2022, pour six mois maximum les fabricants de margarine, chips et sauces à remplacer l’huile de tournesol sans changer leur emballage, par d’autres ingrédients comme l’huile de colza ou de palme, à cause de difficultés d’approvisionnement découlant de la guerre en Ukraine.
Avec un réexamen au bout de 3 mois.
Les producteurs alimentaires prévoient de remplacer l’huile de tournesol.

Cependant, “les produits qui seraient reformulés à l’aide d’un ingrédient susceptible d’induire un risque pour le consommateur font l’objet d’une information directe sur leur étiquetage, de façon visible et lisible”, indique la DGCCRF, mentionnant pour le moment deux types d’allergène, le soja et l’arachide. Ces changements essentiels seront affichés immédiatement sur les étiquettes, par exemple en ajoutant des autocollants.

Les autorités françaises autoriseront des dérogations aux exigences d’étiquetage des denrées alimentaires, à l’exception des informations essentielles, pendant deux mois. Après cela, les entreprises devront adapter leurs étiquettes, y compris avec des autocollants.

Nous restons vigilants et attentifs à ce dossier.

L’ensemble des modifications est référencé en ligne, vous y trouverez toutes les informations et produits concernés en cliquant sur ce lien

Liste des produits dont la recette a été modifiée et bénéficiant d’une dérogation temporaire d’étiquetage en cliquant sur ce lien

**************************

Le CTRC de Bourgogne vous Informe : 

MonPsy est un dispositif pérenne, qui concerne toute la population dès l’âge de 3 ans.

Sur orientation d’un médecin, chacun peut, en fonction de ses besoins, bénéficier d’un accompagnement psychologique par un psychologue partenaire. Le remboursement des séances est assuré par l’Assurance Maladie avec la participation des organismes complémentaires. MonPsy sera accessible pour les patients dès le 5 avril 2022 .

Voici le flyer grand public pour mieux comprendre ce dispositif :

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur le dispositif MonPsy_Flyer grand public Page 1

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur le dispositif MonPsy_Flyer grand public Page 2

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur le dispositif MonPsy_Flyer grand public

**************************

22 mars 2022 : Journée Mondiale de l’eau

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur la Journée Mondiale de l'eau ce 22 mars 2022

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur la Journée Mondiale de l’eau ce 22 mars 2022

Un peu d’histoire…

En 1992, la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED) a recommandé qu’une journée internationale soit consacrée aux ressources en eau douce. Le 22 décembre 1992, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait la résolution A/RES/47/193 déclarant le 22 mars 1993 première Journée mondiale de l’eau.

Pour renforcer l’action mondiale, l’Assemblée générale a proclamé la Décennie internationale d’action « L’eau, source de vie » (2005-2015) et l’actuelle Décennie internationale d’action « L’eau et le développement durable » (2018-2028). Cette dernière met l’accent sur le développement durable et la gestion intégrée des ressources en eau à des fins sociales, économiques et environnementales, et sur la mise en œuvre et la promotion des programmes et projets connexes.

L’eau, élément essentiel de la vie, a sa propre journée. Et si on profitait de cet événement, pour faire le point sur sa consommation mondiale et tenter d’influencer positivement notre environnement.
Avec la pénurie d’eau et de nourriture choisie comme thème cette année, la consommation d’eau courante doit absolument être revue à la baisse. C’est d’ailleurs le 4e rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau qui pointe son gaspillage et celui de 30 % des denrées alimentaires produites chaque année.

Quelles solutions ?

Réduire absolument le gaspillage. Le gâchis de la nourriture induit celui de l’eau utilisée dans sa production. Il est donc plus que nécessaire, pour éviter les pertes, de veiller dès l’acte d’achat à mieux remplir son Caddie et de ne choisir que les aliments dont on a besoin.
Une meilleure consommation de l’eau. L’Unesco préconise de favoriser une alimentation riche en aliments qui ne nécessitent que peu d’eau. C’est pourquoi la viande rouge et le lait, très gourmands en eau, mériteraient d’être consommés moins souvent.
Se sentir concerné. Chacun peut agir, c’est le message que cherche à transmettre l’Unesco avec cet état des lieux. Eteindre sa douche pendant qu’on se lave les cheveux est à la portée de tous et permet d’économiser jusqu’à 600 litres par mois. Pendant le rasage, ce sont plus de 1000 litres qui s’écoulent. En cuisine aussi, dans notre quotidien, de nouveaux gestes sont à adopter et à adapter pour nous rappeler que l’eau est une denrée rare et que c’est un devoir de la préserver.

Plus d’infos sur la Journée mondiale de l’eau sur www.unesco.org

Le CTRC de Bourgogne vous informe sur la Journée Mondiale de l'eau

**************************************************************************

18 mars 2022 : Journée Mondiale du recyclage

Symbole Arbre Recyclage Colette Sautière, Présidente du CTRC de Bourgogne

Symbole Arbre Recyclage 

Triez, recyclez, triez, recyclez, les objets ont plusieurs vies… grâce à vous !

La « journée du recyclage » a été instituée en 1994 aux États-Unis et son objectif principal était alors de promouvoir la consommation de produits fabriqués à partir de matériaux recyclés.

Elle est devenue journée « mondiale » en 2018, plus précisément le 18 mars. C’est une initiative du BIR (Bureau of International Recycling) qui a rapidement été relayée dans le monde entier afin de présenter les enjeux liés au recyclage.

Ce jour-là, de nombreuses campagnes dans le monde entier mettent en lumière le rôle fondamental que joue le recyclage dans la protection des ressources et du climat. Le recyclage permet non seulement de préserver les ressources et de les maintenir dans le circuit des matériaux, mais également de réduire la pollution due au CO2 et d’économiser l’énergie.

                       ————————————————————–

Parmi les nouvelles mesures de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire  entrées en vigueur le 1er janvier 2022, l’interdiction de destruction des invendus non alimentaires – textiles, équipements électriques ou électroniques, etc – et la sensibilisation des consommateurs sur les gestes éco-responsables ou encore sur les potentiels environnementaux des produits. Sont-ils réparables, recyclables, compostables ?

Le plastique est naturellement également concerné. Chaque année, 10 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans les océans. On parle même d’un 7e continent composé de plastiques !

Ces derniers contribuent largement au réchauffement climatique . Ils sont en effet fabriqués à partir d’énergies fossiles et émettent par conséquent de grandes quantités de CO2 lors de leur phase de production.

Après l’interdiction en 2021 de plusieurs produits en plastique à usage unique, depuis 2022, c’est le tour des emballages plastique de certains fruits et légumes, des  sachets de thé et de tisane en plastique, des jouets en plastique distribués dans les menus enfants des fast-food ou encore les enveloppes plastiques des magazines.

La liste des matériaux susceptibles d’être valorisés est longue. Chacun en fonction de ses prérogatives, pouvoirs publics, industriels, associations, a saisi le problème et propose des solutions pour enrayer le gaspillage.

Le saviez-vous ?

La réflexion actuelle sur le recyclage porte sur un enjeu écologique majeur car la production de nouveaux matériaux, comparativement à la réutilisation de matériaux existants, constitue une économie essentielle sur le plan énergétique et sur celui des rejets.

  • 75% de nos emballages ménagers sont produits à partir de matériaux recyclés.
  • certains pays (Allemagne par exemple) réutilisent leur bouteilles de verre et d’autres pas (France par exemple)…

Comme Antoine-Laurent de Lavoisier l’a si bien dit

“Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme”.

************************************************

15 mars 2022 : Journée Internationale des Droits des Consommateurs

Chaque 15 mars, le mouvement des consommateurs s’unit pour mettre en lumière un problème urgent auquel sont confrontés les consommateurs du monde entier. Cette année, les membres de Consumers International, composés de 200 groupes de consommateurs dans 100 pays, ont choisi ‘’la finance numérique équitable’’ comme thème mondial.

Colette Sautière, Présidente du CTRC de Bourgogne , Journée Internationale des consommateurs 15 mars 2022

Le CTRC de Bourgogne présent pour la Journée Internationale des Consommateurs le 15 mars 2022

D’ici 2024, les consommateurs de services bancaires numériques devraient dépasser les 3,6 milliards. Dans les pays en développement, la proportion de titulaires de compte qui envoient et reçoivent des paiements par voie numérique est passée de 57% en 2014 à 70% en 2017, selon l’union internationale des consommateurs.

La finance numérique offre de nouvelles opportunités, mais aussi de nouveaux risques qui peuvent entraîner des résultats injustes pour les consommateurs. La finance numérique peut accroître la probabilité que les plus vulnérables soient laissées pour compte.

Cette journée mondiale des droits des consommateurs déclenchera la toute première conversation mondiale sur la vision des consommateurs pour une finance numérique.

Un peu d’histoire…

La journée mondiale des droits des consommateurs est célébrée le 15 Mars 2022. Les consommateurs du monde entier ont des droits, mais aussi des devoirs. La reconnaissance de ces droits s’est réalisée dans les années 1960 grâce à Consumers International, ancienne Organisation Internationale des Unions de consommateurs. En 1983, Consumers International édicte que le 15 mars sera désormais la Journée internationale des consommateurs, en mémoire du discours historique du 15 mars 1962 de John F. Kennedy.

Les droits et devoirs des consommateurs…

Les droits des consommateurs sont le droit à la sécurité (Il protège le consommateur contre tout produit, processus de production ou service pouvant menacer sa vie, sa santé ou son équilibre financier.), le droit à l’information, le droit au choix, le droit d’être entendu, le droit à l’éducation, le droit à la réparation des torts, le droit à un environnement sain et le droit à la satisfaction des besoins de base.

Les droits énoncés ci-dessus impliquent des devoirs et des responsabilités pour le consommateur. Il est important que celui-ci soit: averti (prêt à s’informer pour mieux connaître les biens et services qu’il utilise.), actif (décidé à se défendre lorsque sa cause est honnête et juste.), socialement responsable, écologiquement responsable et solidaire (convaincu que c’est dans l’union avec d’autres consommateurs qu’il aura la force et l’influence de promouvoir les intérêts de tous.).

Colette Sautière, Présidente du CTRC de Bourgogne , Journée Internationale des consommateurs 15 mars 2022

LE CTRC DE BOURGOGNE EST PRÉSENT A VOS COTES EN CETTE JOURNÉE INTERNATIONALE DES CONSOMMATEURS, ET TOUS LES AUTRES JOURS DE L’ANNÉE !

N’HÉSITEZ-PAS A NOUS CONTACTER PAR TÉLÉPHONE AU 03.80.74.42.02 POUR TOUTE INFORMATION

***************

***************

********************

ENQUETE TELECONSULTATION VETERINAIRE

VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

Questionnaire téléconsultation vétérinaire

Cliquez ici pour accéder au questionnaire

Un décret du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation paru au JO du 6 mai autorise pour la première fois en France les vétérinaires à réaliser des consultations à distance et à recourir à des expertises via des outils numériques.

Le dispositif, mis en place à titre expérimental pour une durée de 18 mois, permettra aux vétérinaires situés notamment en zone rurale d’assurer un suivi rapproché des animaux en évitant certains déplacements. Ce décret ne se substitue en aucun cas à l’obligation de continuité de soins et de réalisation de visites et d’examens clinique des animaux pour la délivrance de médicaments vétérinaires.

La crise sanitaire liée au coronavirus a mis en exergue les besoins particuliers de télémédecine. Le dispositif mis en place permettra d’améliorer le service fourni aux propriétaires d’animaux de compagnie ou d’élevage grâce à une prise en charge plus rapide et un suivi Médical rapproché, il apporte également une plus grande flexibilité dans l’organisation du travail du vétérinaire. Il doit ainsi faciliter le travail des vétérinaires en zone rurale, sans toutefois se substituer à l’obligation de continuité de soins et de réalisation de visites et d’examen clinique des animaux pour la délivrance de médicaments vétérinaires.

Le Conseil national de l’ordre des vétérinaire est chargé du suivi de l’expérimentation, en lien avec le ministère de l’Agriculture et en concertation avec les organisations professionnelles vétérinaires et agricoles.

Un rapport d’évaluation de cette expérimentation sera produit fin 2021, pour en tirer les enseignements nécessaires avec les professions vétérinaires et agricoles.

L’ordre des vétérinaires a demandé à Alain COUDIN Président de l’union des CTRC de Nouvelle Aquitaine et à Colette SAUTIERE de prendre en charge cette enquête concernant de nombreux consommateurs propriétaires d’animaux de compagnie.

C’est pourquoi nous vous proposons de participer au  questionnaire (avant le 18 juin 2021) qui vise à recueillir les avis des propriétaires d’animaux de compagnie sur la téléconsultation.

Participer au questionnaire

Les résultats seront disponibles pour celles et ceux qui le souhaitent (Cf. encadré à la fin du questionnaire).

Nous tenons à exprimer nos remerciements les plus sincères à Vincent Lecoq Chargé de Projet, aux juristes et bénévoles pour la qualité du travail effectué.

Colette SAUTIERE Présidente du CTRC de Bourgogne

******************

Madame, Monsieur,

vous pouvez compter sur notre équipe.

Suite à cette crise sanitaire sans précédent, le CTRC de Bourgogne et ses associations adhérentes sont à vos côtés pour vous aider dans vos démarches, pour un litige ou pour répondre à vos questions.

Vous pouvez nous contacter :

par mail

contact@ctrc-bourgogne.fr

par téléphone

06 64 52 22 15

Prenez soin de vous et de vos proches et restez en bonne santé.

Le conseil d’administration du CTRC de Bourgogne

Colette SAUTIERE

Présidente du CTRC de Bourgogne

******************

MESURES A PRENDRE CONCERNANT LE CORONAVIRUS

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Pour toute sortie vous devez être en possession soit d’une attestation de déplacement dérogatoire comme ci-dessous

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

En application de l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Je soussigné(e),

Mme/M. :

Né(e) le :

À :

Demeurant :

certifie que mon déplacement est lié au motif suivant (cocher la case) autorisé par l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire[1] :

[ ] Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés[2].

[ ] Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité[3] dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).

[ ] Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée.

[ ] Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.

[ ] Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.

[ ] Convocation judiciaire ou administrative.

[ ] Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Fait à :

Le :                               à           h

(Date et heure de début de sortie à mentionner obligatoirement)

Signature :

[1] Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir s’il y a lieu, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d’un document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions.

[2] A utiliser par les travailleurs non-salariés, lorsqu’ils ne peuvent disposer d’un justificatif de déplacement établi par leur employeur.

[3] Y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces.

ou bien d’un

JUSTIFICATIF DE DÉPLACEMENT PROFESSIONNEL

En application de l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 :

Je  soussigné(e), ……………………………………………………………., (fonction)………………….. ,

certifie que les déplacements de la personne ci-après, entre son domicile et son lieu d’activité professionnelle, ne peuvent être différés ou sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (au sens du 1er du 2e alinéa de l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19) :

Nom : ………………………………………………………………………………………………………………….

Prénom : ………………………………………………………………………………………………………………….

Date de naissance : ………………………………………………………………………………………………………………….

Adresse du domicile : ………………………………………………………………………………………………………………….

Nature de l’activité professionnelle : ……………………………………………………………………………………..

Lieu d’exercice de l’activité professionnelle : ……………………………………………………………………….

Trajet de déplacement : …………………………………………………………………………………………………………….

Moyen de déplacement : …………………………………………………………………………………………………………..

(Nom et cachet de l’employeur)

Fait à ……………………………, le……../. /2020

D’autre part, nous vous recommandons de toujours adopter les 4 gestes suivants :

coronavirus

Prenez soin de vous et de vos proches et restez en bonne santé.

Soyons tous responsables et solidaires face à cette situation critique pour mieux apprécier  les beaux jours qui restent à venir.

Colette Sautière

Présidente du CTRC de Bourgogne

**************

ENQUETE SUR L’ILLECTRONISME :

On connaissait les « phobiques administratifs », voici les victimes de « l’illectronisme ». Ainsi, une part significative des Français renonce à accomplir certaines tâches, et notamment ses démarches administratives en ligne, faute de se sentir suffisamment à l’aise sur Internet. Conséquence, un « isolement numérique » handicapant dans notre société hyper connectée.

Une enquête pour tous

Dans ce cadre, une enquête a été proposée à l’initiative du CTRC Bourgogne-Franche-Comté puis relayée par l’ensemble des CTRC et SRA via leurs outils propres ou via l’action des associations de défense des consommateurs adhérentes des CTRC et SRA (présence sur les foires et salons, animations et interventions diverses).

Cette enquête sous forme de questionnaire vise à compléter les informations sur l’usage du numérique par les personnes interrogées.

Nous vous ferons bientôt part de l’analyse des questionnaires recueillis et de l’état des lieux de « l’illectronisme » en Bourgogne-Franche-Comté ainsi que dans les autres départements qui ont participé.

**************

Le CTRC de Bourgogne et ses associations de consommateurs soutiennent

la marque 100% Côte-d’Or

créée par le Département et officiellement lancée ce mardi durant la Foire internationale et gastronomique de Dijon

Photo Alix Berthier

François SAUVADET Président du Conseil départemental – Chantal BRION Vice-Présidente Familles Rurales – Colette SAUTIERE Présidente du CTRC de Bourgogne

Sauvadet 100% côte d'orFrançois Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte d’Or

Cette marque 100% Côte d’Or s’adresse à chaque village, à chaque habitant du département afin de leur permettre de promouvoir  les qualités des produits côte-d’oriens et les savoir-faire du département.

«Tous ceux qui veulent revendiquer cette fierté d’être de la Côte-d’Or peuvent disposer aujourd’hui d’un logo et d’une marque, qui seront à leur disposition», a résumé François Sauvadet.

**************

LE MOIS EUROPEEN DE LA CYBERSECURITE 2019

cyber_mois_2019_0

Durant tout le Mois Européen de la cybersécurité, les experts de la sécurité s’engagent à sensibiliser les internautes aux menaces et aux risques numériques.

A cette occasion, l’INC met à votre disposition des fiches, vidéos et outils pédagogiques sur les bonnes pratiques  à adopter afin de protéger efficacement ses appareils et ses activités sur Internet.

Pour en savoir plus :

https://www.inc-conso.fr/content/le-mois-europeen-de-la-cybersecurite-2019

******************** 

Les foires et la réglementation 

Le Centre Technique Régional de la Consommation  de Bourgogne-Franche-Comté a participé à une enquête organisée par l’Institut National de la Consommation (INC) sur les foires et salons du 12 septembre 2018 à fin décembre 2018 afin de vérifier si l’information selon laquelle le consommateur n’a pas de droit de rétractation était affichée de manière lisible sur un panneau format A3.

 Rappel de la réglementation sur les foires et salons

Lorsqu’un consommateur conclut un contrat à l’occasion d’une foire ou d’un salon, pour la vente d’un bien ou la fourniture d’un service, aucun droit de rétractation ne lui est accordé (hors cas du crédit affecté).

Ainsi, le professionnel doit informer le consommateur qu’il ne dispose pas d’un droit de rétractation et ce, avant toute conclusion de contrat (article L. 224-59 du code de la consommation).

En pratique, il doit afficher, de manière visible, sur un panneau dont la taille est supérieure ou égale au format A3 et dans une taille de caractère ne pouvant être inférieure à celle du corps quatre-vingt-dix, la phrase suivante :

« Le consommateur ne bénéficie pas d’un droit de rétractation pour tout achat effectué dans[cette foire] ou [ce salon], ou [sur ce stand] »

(article de l’arrêté du 2 décembre 2014 relatif aux modalités d’information sur l’absence de délai de rétractation au bénéfice du consommateur dans les foires et salons).

De plus, les offres de contrat proposées par le professionnel doivent mentionner la phrase suivante :

« Le consommateur ne bénéficie pas d’un droit de rétractation pour un achat effectué dans une foire ou dans un salon »

Elle doit être présentée dans un encadré situé en entête du contrat et dans une taille de caractère qui ne peut être inférieure à celle du corps douze (article 2 de l’arrêté du 2 décembre 2014).

Ces deux exigences sont cumulatives.

Pour tout manquement à son obligation d’information relative à l’absence de droit de rétractation, le professionnel s’expose à une amende administrative qui ne peut excéder  3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale (article L. 242-23 du même code).

L’étude ne porte que sur les foires

4 types  de stand étaient priorisés pour éviter de «s’éparpiller» dans des foires parfois importantes :

1-Panneaux photovoltaïques

2-Pompes à chaleur

3-Cheminées et poêles

4-Piscines et spas

Des enquêteurs (désignés par les CTRC) ont alors visité les stands définis pour vérifier la présence du panneau sur l’absence de droit de rétractation.

Une grille d’évaluation a été complétée sur chaque stand par les enquêteurs :

Nom du stand

Type de produit vendu

Affichage d’un panneau sur l’absence de droit de rétractation

Visibilité du panneau

Respect de la taille du panneau

Respect de la taille de caractère

Respect du texte

Commentaire

Au total, ce sont 355 stands qui ont été vérifiés dans 7 foires :

 Foire d’Auxerre du 12 au 18 septembre 2018 – 160 exposants – 25 000 visiteurs

Foire du grand Chalon (à Chalon-sur-Saône) du 28 septembre au 7 octobre 2018 – 200 exposants – 31 500 visiteurs

Foire européenne de Strasbourg

Foire internationale de Caen

Foire internationale et gastronomique de Dijon du 1er au 11 novembre 2018 – 600 exposants -160 000 visiteurs

Foire internationale de Marseille

Foire internationale de Montpellier

Résultats de l’étude

 Affichage absentAffichage présent mais non réglementaireAffichage réglementaire

Foire d’Auxerre 96% 4%

Foire du grand Chalon (à Chalon-sur-Saône) 69% 7% 24%

Foire internationale de Caen 65% 10% 25%

Foire internationale et gastronomique de Dijon 53% 8% 39%

Foire internationale de Marseille 43% 29% 28%

Foire internationale de Montpellier 35% 35% 30%

Foire européenne de Strasbourg 32% 27% 41%

Mauvaise élèves la foire d’AUXERRE

Conclusion

Nous pouvons conclure en disant que 28 % des 354 stands vérifiés par le réseau des CTRC ont des panneaux visibles et conformes, ce qui est beaucoup trop peu pour permettre l’information des consommateurs.

72 % des stands vérifiés ne respectent pas la réglementation, soit, pour la majorité, parce qu’ils n’affichent tout simplement pas le panneau, soit parce qu’ils ne respectent pas certains critères du code de la consommation.

La seule bonne nouvelle pourrait être que lorsque le panneau est affiché, il respecte en général les 3 critères du code de la consommation.

Au moins un tiers des stands par foire n’affichent pas le panneau, et la foire d’Auxerre, la plus petite foire de notre étude, se montre  « très mauvais élève » sur ce point avec seulement 2 panneaux présents, et qui n’étaient même pas visibles facilement.

Au  vu du non-respect de la règlementation relative à l’information sur l’absence de droit de rétractation en foire, l’INC et les CTRC/SRA souhaiteraient qu’un droit de rétractation de 14 jours soit appliqué sur les foires et salons.

Cela permettrait aux consommateurs, attirés par des offres alléchantes, de vérifier la véracité de « la bonne affaire » et de réfléchir à leur achat une fois rentré chez eux.

Colette SAUTIERE

Présidente du CTRC

******************** 

L’ouverture des rencontres des associations a été donnée

le lundi 8 avril 2019 peu après 18 heures par

le maire, François Rebsamen

dans une salle des Etats à l’Hôtel de Ville

dijon-salle-comble-pour-les-rencontres-des-associations-338385 2CS rencontre des associations

Colette Sautière Présidente du CTRC de Bourgogne et Chantal Brion Administratrice étaient présentes.

François Rebsamen, dans son discours d’introduction, a appuyé la notion de «faire ensemble, faire en commun». Avec 4 150 associations (entre 150 et 200 sont créées chaque année), le territoire dijonnais témoigne de la richesse et de la diversité de son tissu associatif.

 ***************

ENERGIE ET CYBERSECURITE

L’INC organise avec le Médiateur de l’Energie un Facebook live le mercredi 13 février prochain à 12h portant sur le choix de son fournisseur d’énergie : « Comment bien choisir son contrat d’électricité ou de gaz naturel ?».

Un Facebook live (émission en directe) portant sur le choix de son fournisseur d’énergie.

Il est accessible par le lien suivant : https://www.facebook.com/InstitutNationaldelaConsommation/

N’hésitez pas à en informer vos réseaux, les intervenants vous répondront en direct.

D’autre part une émission d’information (Webinar) sur le thème de la Cybersécurité : « comment protéger son matériel informatique et ses données personnelles ? »

Cette émission déjà disponible porte notamment sur : Que faire en cas de cyber-attaque ? Comment sécuriser ses données numériques ?

Pour répondre à ces questions et bien d’autres, les experts de Cybermalveillance.gouv.fr #cybersecurite #cybervictimes se sont prêtés au jeu.

La vidéo est accessible sur inc-conso.fr sur le lien suivant : https://www.inc-conso.fr/content/cybersecurite-comment-proteger-son-materiel-informatique-et-ses-donnees-personnelles-2

***************

N’hésitons pas à rencontrer nos députés et sénateurs

Même si vous êtes en période de vacances pour la plupart d’entre vous, il n’en demeure pas moins que nous devons rester vigilants par rapport au montant de  nos prochaines subventions.

La loi de finances 2018  a été élaborée sur la base d’une baisse de subventions de 40 % pour nos CTRC/SRA et nous voulons la contenir à 3,82 %.

Aussi dès le mois de mai et durant les mois suivants,  j’ai commencé à rencontrer les députés et sénateurs de nos départements afin  de les sensibiliser à notre mission qui consiste à assurer la formation régulière des bénévoles sur le droit de la consommation, à réaliser des émissions télévisuelles appelées « Instant Conso » sur F3 pour alerter les téléspectateurs, à diffuser des communiqués, de la documentation juridique, économique et technique pour permettre aux associations adhérentes d’informer les consommateurs sur leurs droits et de faciliter le règlement amiable des litiges avec les professionnels grâce à ce soutien logistique.

En effet depuis 2011, nos subventions n’ont cessé de diminuer d’environ 6 % chaque année pour se porter à 8,93 % en 2015 et  14,71 % en 2017. Ces baisses régulières impactent de plus en plus  notre travail de proximité. Nous devons désormais limiter nos représentations sur les foires, les colloques ou autres réunions d’information pour les consommateurs.  Notre budget est géré au plus juste pour maintenir le salaire de nos deux juristes et nous devons compter sur l’implication de nos bénévoles pour continuer d’assurer la protection du consommateur.

Suite à mes entretiens avec les députés et sénateurs, certains d’entre eux n’ont pas manqué d’écrire au Ministre de l’Action des Comptes publics Gérard Darmanin pour lui demander d’appuyer ma demande et au contraire de développer le mouvement consumériste de notre pays. Il me reste encore à rencontrer quelques députés et sénateurs de Bourgogne-Franche-Comté, ce que je ne vais pas manquer de faire à la rentrée.

Les CTRC qui emploient 60 salariés ont un rôle sociétal, tout comme les acteurs du monde consumériste,  ils sont le contre-pouvoir du monde du marketing, les garde-fous des dérives du monde de la consommation et assurent un  soutien indéfectible de qualité aux consommateurs.

Je compte sur vous tous pour demander l’appui de vos députés et sénateurs afin que nos subventions ne connaissent pas une baisse drastique et que nos CTRC/SRA puissent continuer d’exercer leurs missions dans de bonnes conditions.

Colette SAUTIERE

Présidente du CTRC de Bourgogne-Franche-Comté

Membre du comité d’évaluation

***************

Poulailler industriel à Noiron sur Bèze en Côte-d’Or

poule

Alors qu’aujourd’hui on pousse les français à acheter des produits de qualité, en privilégiant pour leurs achats les circuits courts et les petits producteurs fermiers, les consommateurs doivent se poser de nombreuses questions avec  la construction sur la commune de Noiron sur Bèze en Côte-d’Or d’un poulailler industriel prévu pour accueillir 39 900 animaux.

Un collectif de riverains appuyé par plusieurs associations œuvrant pour la protection de l’environnement et pour le bien-être animal, se mobilisent pour empêcher la construction de ce poulailler. Une pétition a recueilli plus de 8 000 signatures.

Mais Madame la Préfète de Côte-d’Or a rendu un avis favorable ce qui est inadmissible, tant pour le consommateur que nous sommes tous, les associations de consommateurs et les associations environnementales.

Colette Sautière Présidente du CTRC de Bourgogne s’associe à  Martine Petit,  Présidente du CAPREN et dénonce cette incohérence de l’État qui favorise la création de la Cité de la Gastronomie à Dijon tout en autorisant à quelques dizaines de kilomètres, un élevage industriel de malbouffe.

N’hésitez pas à vous mobiliser, à signer la pétition, et à la faire passer.

http://urlz.fr/6jXE

Colette SAUTIERE Présidente du CTRC Bourgogne

***************

CESER de Bourgogne

Les associations de consommateurs adhérentes au CTRC de Bourgogne sont représentées  au CESER

CESER :  Conseil économique, social et environnemental régional

Depuis octobre 2013 les associations de consommateurs adhérentes  au CTRC de Bourgogne sont représentées au CESER 

La mission du CESER, concernant les politiques publiques,  est d’éclairer les décideurs,  de faciliter la concertation en émettant des avis.

Le CESER est obligatoirement saisi par le Conseil régional sur  la préparation et l’exécution dans la région du plan de la nation, sur les différents documents budgétaires concernant les orientations générales comme le domaine de l’environnement.

Le Président du Conseil régional peut saisir le CESER pour des demandes d’avis et d’études sur tout projet à caractère économique, social et culturel ou intéressant l’environnement dans la région.

Le CESER peut en outre émettre des avis sur toute question entrant dans les compétences de la région, cela lui donne une véritable liberté de choix sur les grands problèmes et l’avenir régional.

Nous participons  à la commission 6 : Finances, politiques contractuelles, coopération interrégionale, relations européennes et internationales.

Colette Sautière représente au Conseil économique, social et environnemental régional les associations adhérentes au CTRC de Bourgogne .

………………………

Madame, Monsieur,

Le  CTRC de Bourgogne est heureux de vous accueillir  sur son site. Vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour vous aider dans vos recherches sur la consommation. Vous saurez tout sur notre association en lisant la rubrique « qui sommes-nous ». Vous aurez aussi la possibilité de consulter les passages et les sujets présentés par les associations adhérentes au CTRC sur France 3 dans « flash conso ».

Cette fin d’année est difficile pour le consommateur, c’est pourquoi il faut rester très vigilent.

Une majorité de Français anticipe une baisse du pouvoir d’achat selon le baromètre Viavoice-BPCE pour « Les Echos » et France Info, 53 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat va diminuer au cours des prochains mois.

Le rôle des associations est d’aider le consommateur pour un litige mais aussi pour le représenter auprès des instances publiques ou privées. C’est pourquoi nous sommes membres de nombreuses commissions.

Cette année nous aurons le plaisir de tenir un stand à la foire gastronomique de Dijon, du 31 octobre au 11 novembre 2012. Les 4 départements de Bourgogne seront représentés. A cette occasion, vous pourrez obtenir de la documentation dans divers domaines et les conseils des associations présentes. Pour cet événement nous vous permettrons, par tirage au sort, de gagner des abonnements à 60 millions de consommateurs.

Depuis peu, nous sommes installés à la maison des associations B.NN7, 2 rue des corroyeurs 21 000 Dijon.

La Mairie de Dijon a mis un bureau à notre disposition, ce qui facilite  nos relations avec les associations adhérentes au CTRC et hébergées également sur ce site.

N’hésitez pas à nous écrire pour nous soumettre vos commentaires.

Nous vous souhaitons une bonne rentrée et une bonne fin d’année 2012.

Colette SAUTIERE Présidente du CTRC de Bourgogne 30/09/2012

Catégorie : Non classé